Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

JAMES HORNER FILM MUSIC | juillet 21, 2017 |

Scroll to top

Top

Pas de commentaire

CRISTIADA : SUITE DES SESSIONS D'ENREGISTREMENTS.

CRISTIADA : SUITE DES SESSIONS D’ENREGISTREMENTS.
Jean-Baptiste Martin

JOUR 5 : En petit comité…

Vendredi, le grand orchestre n'était pas convié à Abbey Road. James Horner, Clara Sanabras, Simon Rhodes, Sylvia Wells et Dean Wright étaient présents afin de peaufiner les parties vocales de certains passages du film.

James et Clara fredonnant les notes

Photo by Sylvia Wells http://www.sylviawellsphotography.com/ Courtesy of NewLand Films

James en train d'ajouter de la couleur à un morceau

Photo by Sylvia Wells http://www.sylviawellsphotography.com/ Courtesy of NewLand Films

Sur la page Facebook, Dean Wright raconte comment s'est déroulé la conception de la musique :

"Lorsque je vois le film se jouer dans ma tête (de la conception au tournage quotidien), j'ai parfois des idées de musique ou de morceaux qui colleraient au visuel. James nous a rencontré lorsque nous avons monté environ la moitié du film en octobre dernier. Nous avons beaucoup parlé de l'émotion des personnages, ce qu'ils traversaient et ce qu'ils ressentaient, et des scènes, comment je les percevais et ce que je voulais que le public perçoive. Nous avons aussi parlé de couleur et d'humeur (comment la musique devrait nous atteindre et nous émouvoir). Nous n'avons jamais évoqué une mélodie en particulier ou ce qu'une scène d'action devait comporter pour nous en mettre plein la tête. Je l'ai invité à voir le film quatre fois, du tout premier assemblage au montage final. Nous avons beaucoup échangé pendant ces derniers mois sur tous les moments cruciaux du film et le message que j'essayais d'apporter dans ces moments. Et nous avons partagé notre passion pour le cinéma. Juste avant de rencontrer James, quelqu'un nous a créé une musique temporaire pour le film, et, en novembre, nous avons demandé à un des monteurs de musique de James d'ajuster la musique temporaire afin qu'elle se rapproche du style de James. C'est alors qu'en janvier nous nous sommes réunis et nous avons pointé les moments du film où il devait y avoir de la musique, à quels endroits elle commencerait, à quels autres elle s'arrêterait et ce qui fonctionnait (ou non) avec la musique temporaire (afin de s'en servir comme référence). Nous avons aussi peaufiné le montage avec James, à des moments où la musique serait plus efficace si nous faisions ceci ou cela. Alors James est parti composer et a officiellement commencé à écrire la musique, bien qu'il l'ait façonnée depuis les premiers visionnages. (…) Lorsque j'ai entendu pour la première fois James jouer au piano les thèmes du film, j'ai su alors que ça allait être extraordinaire, mais je dois dire que je n'aurais jamais imaginé à quel point elle serait spectaculaire, parce qu'il a créé là l'un de ces rares moments de magnificence qui nous laissent sans voix." 

Laisser un commentaire

Post only about the article.
Be courteous with other users.
Interventions should be clear and easy to understand.
Do not post any sexual or violent content.
Do not post links to illegal downloads or to unofficial YouTube videos or to any illegal contents.