Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

JAMES HORNER FILM MUSIC | mai 23, 2018 |

Scroll to top

Top

2 Commentaires

ALL IS LOST

ALL IS LOST

Chers lecteurs, Encore sous le choc de la tragédie, nous ne faisons, pour le moment, que reprendre le message publié sur notre page Facebook. D’autres articles et hommages viendront le temps voulu. Merci de votre compréhension. Vous pouvez réagir en publiant un commentaire à la fin de cette article.

C’est avec un immense chagrin et les cœurs brisés, que nous acceptons cette réalité tragique : la voix sans pareil de James Horner a conclu sa coda finale et effectué son dernier silence. C’est un maigre réconfort de savoir qu’il a quitté ce monde en assouvissant sa grande passion personnelle qu’était le vol, et qu’il nous laisse un immense et émouvant héritage, permettant à chacun de nous qui l'écoutons, de nous envoler avec lui spirituellement.

Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses amis, ses collègues et pairs, qui aimaient travailler avec lui, et tous ses fans à travers le monde qui adoraient la riche mosaïque de son art. Nous trouvions tous que son œuvre allait au-delà de la simple musique, qu’elle était une source de confort et d’inspiration. Ce qu’il laisse derrière lui résonne pour toujours dans nos cœurs, dans nos têtes, dans nos esprits et dans nos oreilles.

Repose en paix, Maestro, et merci pour tout.

Cet article est également disponible en : Anglais

Commentaires

  1. Olivier Barbery

    Je suis encore sous le choc.
    James Horner… Mort. Rien que de l’écrire me fend l’âme.
    Ce génie que je vénère depuis plus de 25 ans, dont la musique m’a accompagnée tout au long de ces années, touchant parfois jusqu’à la grâce s’en est allé.
    J’ai lancé sur mon ITunes une lecture aléatoire de ses albums. Plus de 120 heures de musique qui s’enchaine de titres en titres depuis plusieurs jours. C’est mon hommage au maestro.
    Je redécouvre des titres oubliés, et me réconforte avec d’autres qui m’ont touchés le cœur.
    Mais ce qui fait le plus mal, c’est le fait de ne plus pouvoir découvrir les traits de génie dont il était capable. Plus aucune nouvelle note ne sortira de sa formidable créativité.
    Et ça c’est juste insupportable.
    Adieu James. Ton œuvre vivra longtemps après ce jour fatidique.

  2. Christophe L.

    Un grand artiste nous a, encore, quitté. Certaines mauvaises langues l’accusaient d’être un « plagieur » … Pensez-vous, il est vrai qu’il s’inspirait souvent de morceaux classiques pour ses créations (mais qui ne le fait pas ?) et qu’il avait tendance à recopier, parfois un peu trop, ses propres effets. Et pourtant, à mon sentiment, s’il n’était pas le meilleur compositeur de musiques de film, il était un de ceux qui savaient donner une âme et de la profondeur à ses créations. De cela, sa musique pouvait toucher le coeur. Pour moi « Legend of the fall », « Searching Bobby Fischer », « Braveheart », « Perfect storm » et « Glory » sont des incontournables ; sans oublier aussi ce qu’il a offert au cinéma d’animations : « Fievel », « THE LAND BEFORE TIME », « Once upon a forest » et « Balto », sont des chefs-d’oeuvres en la matière.
    James Horner va énormément manquer.
    Bonne route M. James Horner, avec toute notre reconnaissance et sympathie à vos proches.

Laisser un commentaire

Post only about the article.
Be courteous with other users.
Interventions should be clear and easy to understand.
Do not post any sexual or violent content.
Do not post links to illegal downloads or to unofficial YouTube videos or to any illegal contents.