Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

JAMES HORNER FILM MUSIC | mai 22, 2017 |

Scroll to top

Top

TITANIC 3D : PREMIÈRE MONDIALE A LONDRES AVEC JAMES HORNER

TITANIC 3D : PREMIÈRE MONDIALE A LONDRES AVEC JAMES HORNER
Jean-Baptiste Martin

Mardi soir, James Horner était présent au Royal Albert Hall à Londres, pour la première mondiale de Titanic 3D de James Cameron. Avant la projection du film, il a dirigé une pièce de 20 minutes, interprétée par le London Symphony Orchestra.

La chanteuse norvégienne Sissel, le cornemusiste Eric Rigler et le flûtiste Tony Hinnigan étaient également de la partie.
Une première vidéo de cette performance live est en ligne.

Dans la vidéo ci-dessous, il évoque l'écriture de la partition, de la chanson à succès My Heart Will Go On, et sa collaboration avec James Cameron.

Selon ses termes :
Sur la conception du score :
"Habituellement, je visionne le film avec le réalisateur. Dans le cas de Titanic, Jim Cameron était toujours en train de filmer, donc je devais voir le film moi-même. Ensuite je rentre chez moi et je me soumets plusieurs idées et je vois comment elles fonctionnent entre elles. Dans le cas de Titanic, c'était très facile. J'ai écrit quatre, cinq thèmes très rapidement, que j'ai envoyés à Jim pour qu'il les auditionne et il les a approuvés. Et ce sont les mêmes thèmes dans le film aujourd'hui. Rien n'a changé."
Sur sa collaboration avec James Cameron :
"Nous avons travaillé de manière très intime. On se voyait tous les jours, je lui jouais des choses au piano, il me faisait savoir s'il appréciait ou s'il voulait que je modifie. C'était une relation de proximité."
Sur la conception de la chanson :
"C'est quelque chose à laquelle j'ai pensé après coup. J'avais écrit la plupart du score pour le film, et je me demandais comment j'allais bien pouvoir incarner le film dans un générique de fin avec un orchestre. Alors j'ai décidé que j'allais écrire quelque chose qui ressemblerait à une chanson, mais qui n'était pas une chanson à ce moment-là. Jim avait été très clair sur le fait qu'il ne voulait pas de chanson dans le film, mais subrepticement j'en ai élaboré une. Je connaissais Céline et je lui ai demandé d'en faire une démo. Au final, je l'ai faite entendre à Jim. Ca m'a bien pris quatre semaines pour trouver le bon moment pour lui faire écouter, et il l'a approuvée. (…) Personne ne savait rien sur ce projet. (…) Je suis allé à New York pour l'enregistrer en secret avec Céline. Elle a interprété toute la chanson en deux prises seulement ! Littéralement. Dans une parfaite interprétation. Et ces deux prises sont ce qu'on entend dans le film aujourd'hui."
Sur le succès de la musique de Titanic :
"Quand on travaille sur un film, on espère le meilleur. Ce dont j'étais sûr, c'est qu'en écrivant le score de Titanic, ça m'a atteint émotionnellement. Mais je ne sais jamais ce que cela va procurer aux autres. J'espère juste que cela aura en gros le même effet, et je pense que la chanson a eu cet effet."
 
Nous vous rappelons que Sony Classical propose une édition de quatre disques pour la nouvelle sortie du film.