Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

JAMES HORNER FILM MUSIC | novembre 17, 2018 |

Scroll to top

Top

No Comments

LA RÉÉDITION ATTTENDUE DE BALTO DISPONIBLE CHEZ INTRADA !

LA RÉÉDITION ATTTENDUE DE BALTO DISPONIBLE CHEZ INTRADA !
Olivier Soudé
Décidément, cette année 2018 recèle bien des surprises aux amateurs de l’œuvre de James Horner. La dernière en date n’est pas des moindres avec la ressortie cette semaine chez Intrada de Balto (id.), sorti en 1995, le dernier des huit films animés mis en musique par James Horner.
1995 fut un cru exceptionnel, tant en termes de quantité que de qualité, avec des œuvres inoubliables telles que Braveheart, Apollo 13 (ces deux partitions furent nommées à l’Oscar de la meilleure musique), Casper, Jumanji et bien sûr Balto.
D’après d’une histoire vraie, le film relate l’exploit d’un chien de traineau à moitié loup, Balto qui, en 1925, sauva les jeunes malades de la diphtérie de la petite ville de Nome en Alaska en ramenant le sérum indispensable à la guérison malgré des conditions climatiques déplorables.
Produit par les studios Amblin par Steven Spielberg, Kathleen Kennedy et Bone Radford, Balto permet à James Horner de retrouver le London Symphony Orchestra et de proposer une musique qui suit le changement stylistique du compositeur amorcé après Legends of the Fall (Légendes d’Automne) et Braveheart. Balto possède en effet une emphase et un matériel thématique qui témoignent d’un renouvellement en termes d’orchestrations, d’intervalles harmoniques et d’énergie. La musique d’action se révèle extrêmement dynamique, aérée par des solos comiques de tuba et les élans jazzy pour les interactions entre l’oie Boris et les oursons Muk et Luk, et un thème d’une noblesse inouïe pour décrire les origines sauvages de notre héros des neiges et dont la quintessence est exposée à plusieurs reprises tout au long de la partition.
 
L’album original sorti chez MCA, bien qu’assez représentatif, est épuisé depuis des années et sa côte particulièrement élevée empêchait les admirateurs de cette musique de l’acquérir. De plus, l’album omettait une quinzaine de minutes de musique originale, notamment l’excitante musique qui accompagne la scène d’avalanche puis celle de la caverne, et proposait deux fois, en ouverture et en fin de programme, la chanson Search for the Light signée Barry Mann, James Horner et Cynthia Weil et interprétée par Steve Winwood. Toutefois, aucune des deux pistes ne contenait l’introduction musicale qui serait de transition entre la dernière scène du film et le début du générique de fin où apparait cette chanson. La nouvelle édition d’Intrada corrige cet oubli. Avec 78 minutes de musique, Intrada propose donc l’intégralité de la musique telle que conçue par James Horner, soit 62 minutes réparties sur 21 pistes. Suit une section bonus proposant prises alternatives, pistes montées pour l’album ainsi que la version album de la chanson-titre, totalisant 16 minutes. La qualité sonore, remarquable, est fidèlement restituée à partir de la bande deux-pistes mixées lors des sessions d’enregistrement par Shawn Murphy.
 
Inutile de louvoyer, la réédition de Balto est au poil. Retrouvez-là sur le site d’Intrada !

Remerciements à Roger Feigelson (Intrada)

 
Remerciements chaleureux à Roger Feigelson

This post is also available in: Anglais

Submit a Comment

Post only about the article.
Be courteous with other users.
Interventions should be clear and easy to understand.
Do not post any sexual or violent content.
Do not post links to illegal downloads or to unofficial YouTube videos or to any illegal contents.

Next Story

This is the most recent story.